Rééducation périnéale

La rééducation périnéale est une discipline médicale dédiée à la compréhension et à la prise en charge des pathologies pelviennes et périnéales pour la femme, l’homme et l’enfant.


Rééducation périnéale chez la femme :

  • La rééducation après accouchement
  • La rééducation des fuites urinaires, anales ou au gaz tout au long de la vie
  • La rééducation des impériosités
  • La constipation
  • La prise en charge des descentes d’organes
  • La rééducation des troubles sexologiques et des douleurs pelviennes, périnéales tout au long de la vie

Afin de préparer votre prise en charge, votre masseur kinésithérapeute établira un diagnostic lors d’un bilan approfondi : une séance de discussion autour de votre problématique suivie d’une séance d’examen clinique. Ce bilan permettra de déterminer ensemble les objectifs de la rééducation et les techniques les plus adaptées.

Les techniques qui peuvent être utilisées sont :

  • Des explications pour mieux comprendre son périnée (Où se situe-t-il? A quoi sert-il? Comment s’en servir ?)
  • Des conseils d’hygiène de vie et de prévention
  • Le travail du plancher pelvien : manuellement ou instrumentalement
  • L’apprentissage d’exercices à réaliser à la maison

Ces techniques varieront tout au long de la rééducation en fonction de son évolution.

A savoir : Après votre accouchement, votre médecin traitant ou votre gynécologue peut être amené à vous prescrire des séances de rééducation périnéale et dans un second temps des séances de rééducation abdominale (rééducation abdominale hypopressive).

La rééducation du périnée est une prise en charge globale du corps. En fonction du bilan, nous pourrons être amené à travailler le rachis et la sangle abdominale.

—-

Rééducation périnéale chez l’homme

  • La rééducation suite à une opération de la prostate (adénomectomie, prostatectomie, prostatectomie radicale)
  • La rééducation après cancer de la vessie (cystectomie)
  • La rééducation des fuites urinaires, anales ou au gaz tout au long de la vie.
  • La rééducation des impériosités
  • La constipation
  • La rééducation des douleurs pelviennes et des troubles sexologiques

Afin de préparer votre prise en charge, votre masseur kinésithérapeute établira un diagnostic lors d’un bilan approfondi : une séance de discussion autour de votre problématique suivi d’une séance d’examen clinique. Ce bilan permettra de déterminer ensemble les objectifs de la rééducation et les techniques les plus adaptées.

Les techniques qui peuvent être utilisées sont :

  • Des explications pour mieux comprendre son périnée (où se situe-t-il? A quoi sert-il? Comment s’en servir ?)
  • Conseils d’hygiène de vie et de prévention
  • le travail du plancher pelvien : manuellement ou instrumentales
  • Apprentissage d’exercices à réaliser à la maison

Ces techniques varieront tout au long de la rééducation en fonction de l’évolution.
La rééducation de périnée est une prise en charge globale du corps. En fonction du bilan, nous pourront être amené à travailler le rachis et la sangle abdominale.

 

Rééducation périnéale chez l’enfant

  • Les enfants souffrant d’incontinence urinaire de jour et/ou de nuit (énurésie)
  • Les enfants constipés, souffrant d’encoprésie, d’incontinence anale

Afin de préparer la prise en charge de votre enfant, nous vous conseillons de prendre contact avec votre masseur kinésithérapeute en amont du premier RDV. Cet entretien nous permettra de prendre un maximum d’information pour comprendre la problématique de l’enfant.

Le bilan et la rééducation s’effectueront toujours en présence d’un parent pour ne pas angoisser l’enfant.

La rééducation allie différentes méthodes :  ludiques, douces, valorisantes, efficaces et surtout adaptées à la personnalité de votre enfant.

La rééducation est une association de :

  • Méthode comportementale : analyse du rythme boisson/miction/selles de l’enfant, correction des mauvaises habitudes et peur possible de la miction, valorisation des progrès.
  • Travail manuel non invasif pour apprendre à contracter ses sphincters
  • Travail par bio feed back (avec des électrodes) pour que l’enfant perçoive lui-même la contraction et le relâchement de son sphincter.
  • Travail par électro stimulation si nous sommes en présence d’une vessie hyper active (se contractant de manière anarchique et donc se vidangeant sans réelle raison)
  • Travail abdominal, travail respiratoire pour redonner une bonne compétence à la sangle abdominale de l’enfant qui a pris l’habitude de bloquer cette zone

Pour plus d’informations sur l’incontinence urinaire,  consultez le site de l’association française d’urologie.